Collages urbains @ le cabinet d’amateur, Paris 2012

Non classé

Collages urbains
FRED LE CHEVALIER / DIAMANT / RUBBISH CUBE / L.N.2.3
PIOC PPC / SURIANI / CLET / PAELLA / GREGOS / SHADEE.K

Exposition du 31 mai au 24 juin 2012
Vernissage le jeudi 31 mai à partir de 18 heures

« Le collage, une spécificité dans l’art urbain… » 
par Véronique Mesnager

Le collage urbain c’est tout d’abord l’exposition dans la rue d’un travail artistique minutieux réalisé au préalable dans l’atelier d’un artiste : Dessin, peinture, sérigraphie, découpe de papier ou de miroirs, écriture, ou encore réalisation de moulage destinés au paysage urbain.

Ce travail révèle la personnalité et les techniques artistiques de chacun pour offrir généreusement au regard du passant une œuvre unique souvent très éphémère, car fragile, victime des caprices de la météo ou d’arrachages intempestifs, quand ce n’est pas un décollage délicat à des fins d’appropriation personnelle.

Cette technique a été initiée par le grand Ernest Pignon-Ernest qui nous livre depuis les années 60 ses collages de sérigraphies de magnifiques icônes peintes et collées in situ dans la rue où personne ne les attends mais toujours en parfaite adéquation avec le support et la place choisie pour interpeller le passant au cœur de son âme.

Le collage urbain est une alternative au graffiti peint directement sur les murs à la bombe. La fragilité des matériaux collés, ne dégrade pas les supports et en fait donc une manière de s’exprimer dans la rue considérée comme moins répréhensible car facilement décollable.

Compte tenu de la légèreté des œuvres, cette technique permet de les faire voyager facilement aux quatre coins de la planète.

Leur but ? Egayer l’univers urbain souvent triste et gris ou envahi de publicités agressives. Étonner, surprendre, faire sourire tout en poésie pour nous détourner, l’espace d’un instant, de nos soucis quotidiens et nous donner parfois l’occasion de réfléchir autrement. Il reste avant tout une fenêtre ouverte sur le monde de l’art actuel pour tout un chacun.

Dans l’action, le collage urbain se caractérise par ces mots : Rapidité, pot, colle, brosse et sac à dos parfois accompagnés d’une échelle télescopique pour coller toujours plus haut. Et souvent belle rencontre et partage avec le spectateur curieux.

Il donne souvent lieu à une chasse au trésor de nombreux photographes passionnés qui contribuent à les rendre pérennes dans nos mémoires ou de nous faire découvrir ceux qui n’ont pas croisés notre chemin…

Ce sont quelques uns de ces artistes venus avec leurs œuvres originales et caractéristiques de ce que nous voyons actuellement dans la rue qui sont présentés dans cette exposition : Fred Le Chevalier, Diamant, Rubbish cube, L.N.2.3, Pioc Ppc, Suriani, Clet, Paella, Gregos, Shadee.K.

more infos click here

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s